En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Ligue M1: 3e étape à Dardilly
le 17-01-2020
par Philippe Perroud
C'est parti à Dardilly!

Bal a livré une bataille très serrée avec Gondrand (Php)

Après Balaruc et Feurs, c'est le Boulodrome de Dardilly qui accueille la Ligue M1. La troisième étape débute ce soir par la déjà désormais traditionnelle partie du vendredi soir. A 21 heures, horaire inhabituel, et un retour sur les jeux le lendemain à 8 h, cela a son impact sur les organismes  comme en témoignent les joueurs.
"C'est vrai que le rythme de la Ligue M1 est très différent" souligne Laurent Béraud. "On finit cette partie à 23 heures, avec l'adrénaline on a souvent du mal à trouver le sommeil et il faut se lever à 6 h pour être sur les jeux à 8 h. Ensuite, les parties s'enchainent et les finalistes retrouvent une deuxième partie en nocturne le samedi. Physiquement, c'est exigeant".
D'autant qu'avec les deux demi-finales programmées l'une à la suite de l'autre pour les besoins de la télévision, il peut y avoir une longue coupure (environ 5 h) pour une équipe qui aura enchainé quatre parties avant la finale. L'autre finaliste aura connu cette inerruption avant sa demi-finale. Idem pour la partie de classement qui a deux horaires différents.
"Il faut s'adapter de toute façon" sourit Laurent Béraud. Il faut savoir occuper ce temps mort, y compris par la récupération. Ainsi Matéo Mana était-il allé dormir à Feurs, et sa performance en finale prouve qu'il avait su mettre ce repos à profit. En face Guillaume Abelfo avait enchainé demi-finale et finale et lui avait donné une superbe réplique. Les deux tireurs avaient su gérer leur temps et leurs jambes!
>>>Mancuso vite fait bien fait. La soirée du vendredi aura été de courte durée pour la CRO Lyon, balayée en une heure à peine par Mancuso (13-0), qui a faire tomber une pluie de carreaux. "On a commencé sur lezs chaperux de roue (5-0 puis 9-0), eux sont passés à côté" commente Patrick Verne. "Contre une telle équipe, il faut le prendre. Et puis on a plutôt bien joué!" sourit-il.
>>>Challamel sans pitié. A peine moins expéditif, Rumilly a également corrigé Miotto (13-0), en un peu plus d'une heure et quart.
>>>Sète prend son temps. Après une bataille mano a mano qui voyait Sète et Valencin à égalité (3-3), la formation de Romain Garcia a pris le dessus par un coup de 3 à 20 minutes de la fin, pour s’imposer finalement 11-3
>>>Dulac frappe fort. Un coup de 6 dans la deuxième mène a permis à Dulac de se mettre en bonne position et de gérer. La partie du vendredi soir ne sourit décidément pas à Balaruc. 
>>>Bal ferme le bal. Derniers à ranger les boules les Villibadois ont raflé la mise en fin de partie face à Gondrand, en cassant l’égalité de 8-8 à trois minutes de la fin (10-8) et en confirmant dans la dernière mène (13-8).


La mascotte est déjà en action avec la fanfare (Php)

>>>Résultats
Groupe 1 : Garcia bat Faure 11-3 ; Bal bat Gondrand 13-8
Groupe 2 : Dulac bat Landraud 11-4 ; Didona bat Levieux 9-4
Groupe 3 : Challamel bat Miotto 13-0 ; Balazuc bat Goffi 10-7
Groupe 4 : Condro bat Rougies 8-6; Mancuso bat Bresciano 13-0

>>>Aujourd’hui
8 h
Groupe 1 : Garcia-Bal ; Faure-Gondrand
Groupe 2 : Landraud-Didona ; Dulac-Levieux
Groupe 3 ; Challamel-Goffi ; Miotto-Balazuc
Groupe 4 : Rougies-Mancuso ; Condro-Bresciano
10 h 40
Groupe 1 : Garcia-Gondrand ; Faure-Bal
Groupe 2 : Landraud-Levieux ; Dulas-Didona
14 h
Première demi-finale (vainqueurs groupes 1 et 2)
Groupe 3 : Challamel-Balazuc ; Miotto-Goffi
Groupe 4 : Rougies-Bresciano ; Condro-Mancuso
17 h
Deuxième demi-finale (vainqueurs groupes 3 et 4)
Matches de classement (2e de groupes contre 3e)
Finale 20 h 45

>>>Concours de la boule rouge: deux records à Dardilly
De mieux en mieux! L'étape dardilloise de la Boule Rouge a vu tomber les meilleures performances établies jusque-là. Au tir, Alexandre Giovanonne a aligné 31 frappes de rang. IL était déjà en tête du concours avec 10 touches, mais il s'est attaqué au score réussi par Kevin Ducret (25) à Feurs.
Chez les pointeurs, Christophe Sothier a mis la barre à 18 boules dans le cercle. En voilà deux qui seront à suivre de près lors de la finale de Bessenay!

Alex Giovanonne félicité par Fabrice La Posta, qui a commenté le concours, et Mathieu Brou (Php)



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales