En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

39e Trophée Béraudier deuxième journée
le 12-01-2020
par Philippe Perroud
Ca c’est du Béraudier !

Le dernier mot est revenu à La Perosina face à Rumilly. La finale du 39e Béraudier a tenu ses promesses, elle réunissait les deux formations les plus convaincantes depuis le début du tournoi. Elle a vu un Sébastien Belay de feu relancer son équipe alors qu’à l’heure de jeu, la situation semblait être devenue très compliquée. Ca c’est du Béraudier ! 

La Perosina vainqueur du 39e Trophée Béraudier (Php)

La Perosina avait impressionné par son calme et sa cohérence. En finale, le double italien a encore mis en avant ses arguments. On attendait la réplique de Rumilly, qui avait aussi montré un niveau de jeu de qualité depuis deux jours. Mais un trou d’air au tir de Grégory  Chirat, pourtant impeccable depuis le début du tournoi, a contribué à mettre les Italiens en position très favorable. A l’heure de jeu, La Perosina menait 10-4 et Rumilly décidait de changer, Belay passant au tir.
Cela a porté très vite ses fruits. Francesco Feruglio ne faiblissait pas au tir et restait inflexible, mais Luca Melignano se montrait légèrement en-deçà au point. Surtout Sébastien Belay ne manquait quasiment rien, ajoutant des carreaux bienvenus pour mettre le feu à la partie, au public et au jeu ! Il ramenait Grégory Chirat dans la partie dans son sillage, et signait des frappes décisives pour permettre l’égalisation à 10 partout, puis ajoutait une annulation bienvenue…
Le suspense et l’intensité étaient à leur comble. Tout était possible, car Feruglio ne lâchait rien. Mais Belay manquait au tir puis au point deux boules qui offraient une situation de gagne à La Perosina qui ne manquait pas l’occasion. Mais cette finale aura largement tenu ses promesses.

>>>La finale
La Perosina (Melignano, Feruglio) bat Rumilly (Belay, Chirat) 13-10 (1-0, 3-0, 3-4, 5-4, 7-4, 10-4, 10-6, 10-7, 10-7, 10-10, 10-10, 13-10).Feruglio 22/25 3 carreaux ; Melignano 2/2 2 carreaux. Chirat (10/16, 3 carreaux ; Belay 12/16 3 carreaux, 1 but.

Rumilly, vainqueur en 2019, finaliste cette année


Rumilly-Perosina vainqueurs des demi-finales

Les finalistes avec l'adjoint aux sports de Lyon, Yann Cucherat, et les dirigeants de Lyon Sport Métropole (Php)

Comme le matin en quarts de finale face à Balaruc 1 (Garcia), Rumilly n’a laissé aucune chance à Balaruc 2 (Landreau) en demi-finale. Grégory Chirat impeccable au tir, n’a rien manqué, et Sébastien Belay a encore signé une performance de choix. Si bien que malgré la motivation de Danny Montels face à son ancienne équipe, la partie a très vite tourné court. 
« On a gagné le droit de défendre notre titre » a souligné Belay, « en montrant un bon niveau de jeu, depuis ce matin, on est très bien, mais on attend de voir contre qui on va remettre le trophée en jeu ».
Au moment où Rumilly rangeait les boules, l’autre demi-finale entre la Perosina et la CRO (Majorel) était en effet en train de changer d’âme. Les Lyonnais avaient manqué des occasions et laissé les Italiens s’installer trop confortablement au score. « A 0-10, il fallait bien faire quelque chose, et la rentrée de Fabien Amar a failli faire changer complètement de visage à la partie » reconnaissait le camp italien.
« On a été dans alors un registre plus défensif » souligne Fabien, mais revenue à 7-10, la CRO a en fin de compte du baisser pavillon. « C’est toujours dommage quand on perd, mais on a voulu y croire jusqu’au bout ».
La finale entre Rumilly et la Perosina est prévue pour 16 h 30 en présence de l'adjoint aux sports de Lyon Yann Cucherat.

>>>Demi-finales
Rumilly (Belay, G.Chirat) bat Balaruc (Montels puis Landreau, Molager) 13-2 (0-0, 3-0, 3-1, 7-1, 7-2, 11-2, 13-2)
La Perosina (Melignano, Feruglio) bat CRO Lyon (Majorel puis Fabien Amar, Leiva-Marcon) 13-7 (1-0, 4-0, 6-0, 7-0, 10-0, 10-3, 10-4, 10-7, 10-7, 12-7, 13-7).


Les Italiens de La Perosina face à Saint-Vulbas (Php)

Quarts de finale
Les quarts de finale ont livré leur verdict. Rumilly a été le premier à prendre position dans le dernier carré, en dominant nettement le Balaruc de Romain Garcia. L’équipe de Xavier Challamel retrouvera l’autre formation languedocienne en demi-finale. Balaruc 2 a globalement dominé au tir comme au point face à Fontaine, mais avec trois annulations de Cédric Roche, les Isérois se sont maintenus en vie. La bionne entrée de Sylvain Biondi a également apporté, mais Montels et Molager ont bien géré pour valider leur ticket de demi-finaliste.
L’autre demi-finale opposera la Perosina à la CRO de Xavier Majorel. Les Italiens ont affiché une grande cohérence et une grande régularité, comme la veille. Saint-Vulbas a subi, malgré la rentrée de Laurent Béraud. Sébastien Mourgues a manqué de jambes pour apporter la contradiction nécessaire. « Ca se paie cash en général, encore plus au Béraudier face à une telle opposition » notait-il avec son honnêteté habituelle.
Le duel fratricide entre les deux équipes de la CRO est revenu à Majorel et Leiva-Marcon, à l’issue d’une partie décousue. « C’est toujours particulier de jouer contre des partenaires de club » souligne Xavier Majorel, « on rentre moins franchement dans la partie et cela donne un jeu un peu décousu en effet ». Le Lyonnais espère hausser le niveau de jeu en demi-finale contre la Perosina. 
« Ce serait bien, car c’est laborieux depuis hier, mais on est encore là ».

La CRO face à la CRO (Php)

>>>Quarts de finale
CRO Lyon 2 (Majorel) bat CRO Lyon 1 (Poyet) 13-8
Perosina bat St-Vulbas 13-5
Rumilly bat Balaruc 1 (Garcia) 13-2
Balaruc 2 (Landreau) bat Fontaine 13-6

>>>Demi-finales (14 h)
CRO Lyon 2 – Perosina
Rumilly – Balaruc 2

>>>Finale 16 h 30

>>>Les équipes
Poule 1 :
    Rumilly (Challamel, G.Chirat, Belay)
    Lyon Sport Métropole (Riberon, Frérie, Buisson)
    CRO Lyon 1 (Percherancier, Eymard, Poyet)
    France 1 (Micoud, Benoit)
Poule 2 :
    Monaco (Laugier, Andy Garcia, Peyret)
    Perosina (Feruglio, Melignano, Collet)
    Fontaine (Roche, Ducoté, Biondi)
    Annecy (Reyne, Dubuis, Condro)
Poule 3 :
    Croatie (Marin et Pero Cubela)
    CRO Lyon 2 (Majorel, Fab. Amar, Seb. Leiva Marcon)
    Balaruc 1 (Romain Garcia, Ascenci, Sauchay)
    Valencin (Faure, Rivaux, Didier)
Poule 4 :
    Slovénie (Tonejc, Janzic)
    Saint-Vulbas (Mourgues, Michel, Béraud)
    Balaruc 2 (Landreau, Montels, Molager)
    France 2 (Bourrin, Garnier)



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales