En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Ligue Sport-Boules M1: le grand départ à Balaruc
le 06-12-2019
par Philippe Perroud
Un grand soir de première !

C’était le grand soir ! La Ligue Sport-Boules M1 a donné le coup d’envoi de la première étape dans le magnifique boulodrome de Balaruc-les-Bains. Avec d’entrée un choc prometteur entre les deux régionaux de l’étape : Landraud (Balaruc) et Garcia (Sète) vont s’affronter dans cette ouverture du bal. Un autre "derby" est au programme avec Didona défié par Bal.

Un derby très accroché entre Balaruc et Sète (Php)

Sète-Balaruc, quelle bataille !
>>>Première. L'histoire retiendra que la première formation à avoir ouvert le score a été Balazuc (Joyeuse) qui a mené 3-0 contre Bresciano.
>>>Derby de feu. En revanche, le derby entre Sète et Balaruc est resté sur le score vierge de 0-0 durant la première demi-gheure avec deux annulations de Montels et Molager. La formation de Balaruc a ensuite pouvert le score grâce à un pile de Molager sur la dernière boule. Lequiel Molager enchainait par une troisième annulation puis devinez quoi ? Une quatrième. Résultat: 1-0 pour Landraud (Balaruc) après cinq jets de but et une heure de jeu. Quelle bataille!
>>>Molager continue... Et ça continue! Cinquième annulation de Molager, toujours 1-0 après près de une heure et quart de jeu. Sur le jet de but suivant, Sète égalise à 1-1. Avant une sixième annulation de la Molage...
>>>...mais Sète finit par rafler la mise. C'est Romain Garcia qui enchaine par une nouvelle annulation, côté Sète cette fois. Le premùier trou sur le but de Molager suivra, à un quart de la fin, et Garcia passe devant pour l'emporter 3-1. "On sait que Molager est capable de faire des exploits comme aujourd'hui" souligne Guillaume Abelfo, "mais on a su garder notre sang froid et faire le dos rond. On a dominé et réussi une grosse moyenne. Pour une entrée en matière, c'est incroyable une partie pareille.Ca annonce le niveau de cette Ligyue et c'est un vrai plaisir".
>>>La Posta prermier vainqueur. L'histoire retiendra aussi quer la première équipe a s'être imposée est celle d'Annecy. La Posta, sans La Posta qui a suivi au bord du jeu, a aussi signé la première Fanny, face à Miotto. "Normal" dit Frédéric Miotto, "on a été moyen face à une équipe qui a été très bonne". Gérard Condro résumait ainsi: "Manu (Bilon) a tout mis dedans, et on a suivi".
>>>Dulac dans le grand bain. Issu de deuxième division, Sébastien Dulac avec ses deux jeunes Eddy Chemarin et Romain Garnier a réussi son entrée en Ligue M1 en dominant Valencin, qui a vait pourtant mené 4-0. "Mais on a déjoué sur les boules importantes" note Régis Faure. La Tour-de-Salvagny a au contraire su dérouler avec maitrise.
>>>Challamel et Didona déjà là. Albert Didona a maityrisé le derby de l'Ain, et Rumilly a aussi assumé son rôle non de favori, "mais parmi les favoris" comme nuance Pascal Persico


Les résultats de la première partie
Groupe 1 : Challamel (Rumilly)–Rougies (Nice) 10-3; Landraud (Balaruc)- Garcia (Sète) 1-3.
Groupe 2 : Didona (St-Vulbas) – Bal (Plaine de l’Ain) 13-2 ; Macuso (St-Michel-de-Maurienne)-Goffi (Lyon Métropole) 3-13.
Groupe 3 : Balazuc (Joyeuse)-Bresciano (CRO Lyon) 9-4 ; Gondrand (La Cote-St-André)-Levieux (Fontaine) 3-11.
Groupe 4 : Dulac (La Tour-de-Salvagny)-Faure (Valencin) 13-7 ; La Posta (Annecy)-Miotto (Bellegarde-en-Forez) 13-0.

Les parties de samedi 
>>>2e partie (9 heures)
Groupe 1 : Challamel-Garcia ; Rougies-Landraud
Groupe 2 : Didona-Mancuso ; Bal-Goffi
Groupe 3 : Balazuc-Gondrand ; Bresciano-Levieux
Groupe 4 : Dulac-La Posta ; Faure-Miotto
>>>3e partie (13 h 15)
Groupe 1 : Challamel-Landraud ; Rougies-Garcia
Groupe 2 : Didona-Goffi ; Bal-Mancuso
(16 h)
Groupe 3 : Balazuc-Levieux ; Bresciano-Gondrand
Groupe 4 : Dulac-Miotto ; Faure-La Posta
>>>Demi-finale Gr1/Gr2 à 16 h; Gr3/Gr4 à 18 h 30.
Finale à 21 h

La Boule Rouge a cartonné

Les premiers vainqueurs de la Boule rouge (Php)

Une des innovations de ce nouveau feuilleton qu’est la Ligue M1, c’est la Boule rouge. C’est le grand retour de cette épreuve qui fut un des plus traditionnels rendez-vous de la boule lyonnaise il y a  quelques décennies. Ouverte à tous (sauf les premières divisions), son principe est simple : on pointe dans la cible et on recommence. Idem au tir : on frappe et on continue. Les auteurs des meilleurs scores de chaque étape au point et au tir seront invités à la finale de Bessenay.
Hier, plus de 200 participants ont pris part à la fête. C’est Vincent Lopez qui s’est imposé avec 8 boules pointées de suite. On notera que le président de la Fédération Philippe Coquet, a terminé parmi les bons performeurs avec 5 points. Au tir, un certain Michel Caze a frappé 9 fois, avant d’échouer sur le cinquante à la dixième tentative. Le beau-père de Romain Garcia a déjà mis la barre très haut pour les autres étapes ! A noter que ces deux vainqueurs figurent parmi les bénévoles de l’organisation, qui se multiplient donc avec brio.



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales