En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

MEETING INTERNATIONAL ET NATIONAL DE BRUGUIERES
le 07-09-2019
par Philippe Perroud
Barthet-Chirat doublement fabuleux

Les Français ont remporté le Meeting International en égalant deux fois, en demi-finale et en finale, leur propre record du monde. Un exploit très rare.


Cela n’avait pourtant pas commencé sur les chapeaux de roue le matin. Sauf pour la Croatie qui avait établi la meilleure performance dans cette première course, avec un  respectable 46/55. Le 42/57 des Français les inscrivaient en deuxième position, mais il les laissait sur leur faim, ce taux de réussite n’étant pas dans leurs habitudes.
Il est vrai que sur des jeux extérieurs, il faut trouver ses marques, faire ses réglages, et Barbara Barthet et Alexandre Chirat ont monté le ton lors de la deuxième course en signant un 49/57 bien plus proche de leur niveau.
Leur qualification pour le dernier carré en poche, ils sont passés dans une autre dimension, celle où ils transforment un match en une course contre le record mondial. En demi-finale, la Slovénie de Jan Sodec et de Tadeja Petric a très rapidement compris que le duel tournerait court. Le duo français a très vite réglé son compte à son adversaire pour installer le scénario à suspense d’une attaque du record du monde. 
Et le final fut étincelant. La France avait déjà égalé son record à 54 frappes quand il restait une poignée de secondes. La lucidité était intacte au moment où Alexandre Chirat s’élançait pour sa dernière tentative : il savait parfaitement le temps qui lui restait pour cette ultime boule, et justement, il aurait eu besoin d’une toute petite seconde supplémentaire pour pouvoir réaliser le geste parfait. Mais s’il parvenait à tirer dans le temps imparti, il échouait de peu.
Alexandre s’écroulait en se prenant la tête entre les mains : la 55e frappe avait vraiment été si proche... On en restait donc à 54/58, en notant au passage que les Français avaient bien dégommé 55 boules, mais une avait été comptée faute.. 
Une heure et demie plus tard, la finale face à la Croatie promettait donc beaucoup. Car on avait bel et bien l’opposition idéale, avec un Bruno Kraljic associé à la révélation de ce meeting, Ria Vojkovic. Et une équipe de France qui avait su se régler au mieux.
Malgré tout, espérer un nouveau record du monde était peut-être beaucoup demander : les conditions particulières d’une compétition en extérieur sur des terrains accidentés, quatre courses dans la journée, et seulement 90 minutes entre une performance de très haut-niveau et la finale, n’était-ce pas un peu juste en terme de récupération ? « On s’est posé la question » sourient Alexandre et Barbara. Mais ils ne se la sont pas posée bien longtemps. Et une fois encore ils ont mis le feu !
Qu’on en juge : ils ont aligné pendant 2 minutes et demie 100% de réussite, alignant 29 frappes de suite. Parfois on prend des gants et on dit que c’est du rarement vu. Mais non, c’était du jamais vu !
Et on n’avait encore pas vu la suite : une fois de plus, le match avait tourné court, alors que la Croatie signera pourtant un très respectable 44/52. Mais il était clair que le record du monde était de nouveau attaqué. 
Et une fois encore, la paire Chirat-Barthet réalisait ce score de 54/58 qui leur semble tatoué sur la peau, puisque c’est quand même la troisième fois qu’ils égalent ces 54 boules frappées et ces 58 tirées !
De cette journée dense, puisque le 7e Meeting national a aussi tenu ses promesses, ils ont été les héros en réussissant le rare exploit de signer deux record du monde à une heure et demie d’intervalle. Le message est clair : ce relais double mixte est une épreuve encore jeune, mais elle a déjà trouvé ceux qui vont y étendre leur superbe empire.

Meeting International
Demi-finales : Croatie (Kraljic, Vojkovic) bat Turquie (Burak, Necla) 42-30 ; France (Chirat, Barthet) bat Slovénie (Sodec, Petric) 54-41.
Finale : France (Chirat, Barthet) bat Croatie (Kraljic, Vojkovic) 54-44.

Meeting national
Finale dames : Yona Rodriguez/ Eva Frenins-Brahns (Bruguières) 31/45 ; Charlotte Lagarrigue/Amélie Debacker (Limoges) 17/46.
Finales hommes : David Ducoté/Sébastien Escoffier (Mâcon) 46/55 ; Pierjan Dicarlo/Jérôme Donati (Touliouse) 41/54 ; Mickael Focht/Mickael Guespin-Vevaud (Limoges) 41/54.




Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales