En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Yves Moreau mis à l'honneur pour son encyclopédie sur la boule lyonnaise
le 13-06-2019
par Philippe Perroud
Yves Moreau a signé un travail de titan en faveur du patrimoine bouliste

(Photo Patrick Deymonnaz)

La Fédération Française de Sport-Boules a profité des tournois boulistes de Pentecôte pour rendre un bel hommage à Yves Moreau, pour son travail de mise en valeur du patrimoine de la discipline. Déjà auteur de nombreux ouvrages sur la boule lyonnaise, Yves Moreau s’est attelé à une œuvre titanesque, en se plongeant durant plusieurs années dans les archives, en exhumant des témoignages pour combler les manques des bibliothèques municiplaes ou des journaux, et recoller tous les morceaux afin de raconter la fabuleuse histoire de notre sport.
« Il était une fois la boule lyonnaise » se décline en six volumes  qui portent vraiment leur nom, car ils sont très… volumineux. Mais le but est atteint : la boule lyonnaise a son encyclopédie, digne de sa longue et riche histoire. La plume est précise, mais elle sait aussi s’envoler dans la légèreté des petites histoires qui font aussi la Grande Histoire. Et puisque l’humour fait aussi partie de la panoplie du bouliste accompli, Yves Moreau ne manque pas de se servir du sien pour conter quelques anecdotes savoureuses.
Il fallait que cet effort trouve récompense, car si la Fédération, avec l’aide de Jean-François Gobertier, s’est investie pour que cette publication trouve les moyens de se réaliser et de se diffuser comme il se doit, elle tient à mettre en avant l’ouvrage dans les deux sens du terme : le(s) livre(s) et le labeur qu’il a requis pour exister.
Une réception a réuni lundi Yves et son épouse Marianne Moreau, le président fédéral Philippe Coquet, Yves Piriac et Patrick Pohin vice-présidents de la FFSB, Jacques Faresse DTN, Yves Grobet président de la Ligue Régionale Auvergne/Rhône-Alpes, Jacques Vianesi président du CBD du Rhône et Métropole de Lyon. 
A cette occasion, Estelle Floiras petite-fille de René Quéron avait amené la médaille d’or de son grand-père champion du Monde à Lausanne en 1964 et à Casablanca en 1965 avec Robert Millon, Bernard Cheviet, Lolo Imbert. Une belle manière de témoigner que le patrimoine se conjugue à tous les temps, et ce n’est pas Yves Moreau qui dira le contraire car on peut avoir défriché le passé en vivant intensément au présent et en regardant droit vers l’avenir. 



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales