http://www.ffsb.fr/page.php?P=fo/public/front/instance/index

Partenaires
   


Actualité

France Tirs 2018, avec Jean-Claude Poyot : "Véritablement, il fallait oser"
le 12-04-2018
par Christophe Campiglia
Pour clôturer cette édition 2018 du France Tirs, laissons la parole à Jean-Claude Poyot. Président d'honneur de la FFSB, il est également Président Délégué du CBD 77 et Vice président de la Commission Développement de la ligue bouliste régionale Ile de France.

Publiée initialement sur le site du CBD77, cette "Libre opinion" vient fermer sur le site la page du France Tirs 2018. Mais le livre continue à s'écrire par ailleurs, sur France O dimanche 15 avril à 18h45 avec un reportage de 26 minutes sur la compétition, et sur Dailymotion avec les playlists regroupant l'intégralité des vidéos captées le week-end écoulé.

Déception pour les uns, joie pour les autres, les épreuves du France Tirs 2018 écrivent toujours des histoires aux scénarios intenses
(photo : Patrice Deymonnaz, Sport Boules Magazine)

« Le succès fut toujours un enfant de l’audace ». (Prosper  Jolyot de CREBILLON. 1674- 1762).

« Qui sait tout souffrir peut tout oser ».  (Marquis de Vauvenargues. 1715- 1747).

Oui, véritablement, il fallait oser et être empli d’audace pour relever le défi d’organiser à Coulommiers,  en si peu de temps, une compétition aussi prestigieuse que «  France TIRS 2018 », le fleuron des compétitions du panel  offert par la FFSB.

Ce défi  a été relevé, et de quelle manière, par la  toute nouvelle Ligue Bouliste Régionale de l’Ile de France, avec à sa tête  Franck et Ghislaine Berudi, respectivement président et secrétaire générale, avec le soutien de la quasi-totalité des CBD de la région et de leurs bénévoles, et l’active participation de la Boule Columérienne et de tous ses licenciés  rassemblés autour de leur sympathique et oh combien dynamique Gérard Zerra.

C'est dans le très fonctionnel gymnase des Capucins à Coulommiers que ce sont déroulées les finales du France Tirs 2018
(photo : Patrice Deymonnaz, Sport Boules Magazine)

Ce défi aurait été voué à un échec certain, si la Municipalité de Coulommiers n’avait pas répondu à notre appel, qui exigeait beaucoup d’investissements, notamment techniques. Pensez donc : transformer en 48 heures un gymnase (certes très fonctionnel) et deux bulles de tennis en trois boulodromes opérationnels pour  une avalanche de métal : 13 tonnes dans le week end avec plus de 14 000 boules tirées  pour ces épreuves de tir progressif, tir  de précision et tir rapide en relais, tout évidemment en préservant les surfaces  qui nous étaient confiées.

Sans contestation possible, c’est un succès fabuleux qui est venu récompenser les  initiateurs de cette compétition, avec des performances accomplies par les athlètes témoignant de la qualité des structures mises en place.

Les pistes de jeu de la catégorie -18 ans, installées dans une des deux bulles de tennis (photo : Eric Louat)

Sur ce point, dussent- ils en rougir, je ne louerai jamais assez l’intensité  de l’investissement, hors toutes normes,  du triumvirat constitué par Alexis Montoisy, Maire Adjoint, délégué aux Sports, Gérard Zerra, président du club hôte et au plus haut degré Eric Rambaut, exceptionnel  Directeur des Sports qui s’est avéré, comme il se nomme lui–même, technicien des surfaces….mais quel technicien !!!! Chapeau Eric.

Mais je n’aurais garde d’omettre l’action inégalable de notre Denis Huet,  responsable des écoles multisports de Coulommiers, chef cuisinier de la restauration rapide qui a épaté les participants à cette compétition, mais qui, en sa qualité  d’éducateur,  ne manquait pas une occasion de s’échapper vers le gymnase pour assister attentivement aux  épreuves qu’il  découvrait à ce niveau.

Pour  que la réussite soit pleine, il faut de la chance. Et bien, elle était au rendez vous, car les personnalités étaient présentes au moment phare de la compétition et le spectacle donné,  en ces instants, par nos athlètes masculins et féminins  Elite et nos  moins de 18 ans a été la meilleure des propagandes  en faveur de la boule lyonnaise sportive.

De g. à d., personnalités au moment d'une finale : Jacques Faresse (DTN), Philippe Coquet, Jean-Pierre Mougin, Evelyne Ciriegi, Chantal Fieujean, Michel Jomin, Roger Parmentier et Claude Azéma
(photo : Patrice Deymonnaz, Sport Boules Magazine)

Ces personnalités ont quitté Coulommiers avec un regard subjugué et positif   de notre discipline : Jean- Pierre Mougin, vice président du CNOSF,  Evelyne Ciriegi, présidente du CROS Ile de France, Claude Azema, président de la CMSB, Michel Jomin, vice président du CROS Ile de France, accueillis comme il se doit par Philippe Coquet, notre président national et ses collègues du Bureau Fédéral, avec un André Milano des grands jours au micro.

La veille, nous avions eu la visite de Frédéric Ruis, président de la Fédération Internationale de Boules, émerveillé par le cadre des jeux et qui m’a confié  que l’avenir des plus grandes compétitions se trouvait dans  l’utilisation des  structures sportives existantes autres que les boulodromes, avec l’apport d’outils visuels  attirants. Je féliciterai les DJ à l’accompagnement musical toujours aussi approprié, rendant  les compétitions  encore plus captivantes. 

La joie d'Alexandre Chirat à l'issue de la finale du tir progressif masculin  témoigne d'une épreuve intense qui a séduit Alexis Montoisy
(photo : Patrice Deymonnaz, Sport Boules Magazine)

Grande a été ma satisfaction quand Alexis Montoisy, est venu me voir après la finale Elite  masculins, en me disant sa stupéfaction devant la qualité et l’intensité du spectacle produit, en concluant : "Le soutien de la Municipalité de Coulommiers vous est acquise pour l’avenir  avec de telles prestations".

Finalement, c’est simplement un grand MERCI que j'adresse à toutes et à tous les participants à cette organisation? à laquelle je suis fier d’avoir apporté totalement mon soutien et modestement ma contribution.

Franck, Ghislaine, bravo pour  cette initiative. Il faut maintenant surfer  sur la vague et poursuivre le développement de la boule lyonnaise en Ile de France.

En savoir plus :

26 minutes de reportage sur le France Tirs 2018, dimanche 15 avril 2018 à 18h45 sur France O.

Les finales du France Tirs 2018 en seize vidéos en playlist sur Dailymotion.  Les playlist de la chaîne ffsportboules sur Dailymotion à partir de ce lien.

Le site du CBD77 à partir de ce lien.

26 minutes de reportage sur le France Tirs 2018,
dimanche 15 avril 2018 à 18h45 sur France O.

                                   



Info régionale

Régions :

Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales