En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

La Boule Lyonnaise en course pour les JO 2024
le 01-02-2018
par Christophe Campiglia
Présenté lors de la dernière assemblée générale de la Fédération Internationale de Boules, le tir rapide en double mixte vient de connaître une première existence concrète. Quatre athlètes des équipes de France féminine et masculine ont testé cette nouvelle épreuve à la mi-janvier 2018, au boulodrome Marius Joly à Saint-Priest.

L'objectif était la réalisation d'un clip vidéo visant à promouvoir la candidature de la boule lyonnaise en particulier et les différentes pratiques du sport "Boules" (1) en général aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Un tournage que nous présente dans ce second écrit Yves Piriac, Vice-Président de la Fédération Française du Sport Boules, responsable du pôle communication.

Le boulodrome Marius Joly a été le théatre du futur clip vidéo
visant à promouvoir le tir rapide en double mixte

Première pour le tir rapide en double mixte

Le 16 janvier 2018, au boulodrome de Saint Priest (Rhône), s’est écrite une nouvelle page de l’histoire de la boule lyonnaise et peut être de l’olympisme. Barbara Barthet, Frédéric Marsens, Dorine Amar et Alexandre Chirat auront été les premiers athlètes à mettre en pratique le tir rapide en double mixte, sur un tournage qui aura duré plus de deux heures. Ce vidéoclip, avant sa présentation officielle prévue pour l’assemblée générale fédérale du 24 février prochain, fera l’objet d’une validation par le bureau fédéral. 

Il sera l’un des outils essentiels de communication pour la campagne de presse nationale qui suivra sa sortie et visant à promouvoir la candidature "Boules Sport 2024". Il sera également présenté aux CNOSF et COJO (2), notamment lors du France Tirs 2018 à Coulommiers (Seine et Marne). La boule lyonnaise en course vers l’olympisme… c’est parti. 
 
Etaient également présents sur le tournage, de g. à d., Jean-Louis Plasse, Christophe Sothier et Frédéric Dutang

Un making of a été réalisé : il démontre le travail qu’ont déployé les trois professionnels de Blue Vista à réaliser les meilleures prises de vues des différentes attitudes des athlètes, non sans risque parfois. L’application de ces derniers à refaire des dizaines de fois les mêmes gestes et courses, tout comme celle des nombreux bénévoles et dirigeants de l’ESB Saint Priest ainsi que des deux arbitres nationaux Jean-Louis Plasse et Frédéric Dutang et de Christophe Sothier, cadre technique du Rhône, ont fortement contribué à la réussite de ce captage d’images.

   >>> Découvrez le making of à partir de ce lien.

Dorine Amar au premier plan et de g. à d., Alexandre Chirat, Frédéric Marsens et Barbara Barthet

Une épreuve mixte pour séduire le CIO

La société Blue Vista, agence de communication par l’image basée à Lyon et partenaire de la FFSB depuis 2002, a été chargée de la réalisation de ce film. Restait à effectuer le choix de l’épreuve qui apportera, aux côtés de la pétanque et de la raffa volo, « le plus » qui amènerait le COJO à soumettre et soutenir le sport "Boules" (1) dans les sports additionnels lors de la session décisive du CIO. 

Ce sera le tir rapide en double mixte. Philippe Perroud, dans un récent article du Progrès, écrivait : « Pour la lyonnaise c’est la dynamique dans ses épreuves de tir qui seront ses meilleurs atouts ». Le DTN, Jacques Faresse ne dit pas autrement lorsqu’il précise que "stratégiquement ce sont les tirs sportifs avec leurs dimensions physiques à fortes dépenses énergétiques qui sont susceptibles de séduire les décideurs".

Barbara Barthet et Frédéric Marsens s'apprêtent à une prise de vue

Si la candidature à devenir olympique est unitaire pour les trois disciplines, il appartient à celles-ci de présenter aux médias ainsi qu’aux différentes instances olympiques leurs spécificités et complémentarités. Chacun, au sein de son club, de son comité ou de sa ligue, peut contribuer concrètement à cette stratégie, en faisant découvrir et pratiquer cette nouvelle épreuve de manière locale, en attendant la probable mise en place d'un rendez-vous national attendu pour 2019.


Un article d'Yves Piriac, Vice-Président de la FFSB, responsable du pôle communication.

(1) sport "Boules" dans le sens du slogan de Boules Sport 2024 : un même sport, plusieurs disciplines, une même candidature 

(2) *COJO : Comité d’Organisation des Jeux Olympiques 


Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales