En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Raffa Volo : Un Open International en France en mars 2017
le 12-10-2016
par Christophe Campiglia
Dix jours après la fin du championnat d'Europe de Raffa Volo, disputé à Créma (Italie), Mickaël Rouault, président du comité national de la discipline au sein de la FFSB, tire le bilan de cette compétition et évoque les rendez-vous de 2017.

Aurélien Corbihan, une des satisfactions de l'Euro de Raffa Volo

Deux quarts de finale, une demi-finale mais pas de médaille pour Créma. Bouteille à moitié pleine ou à moitié vide pour le bilan de cet Euro ?
A moitié pleine bien évidemment. L’objectif était que tout le monde passe en quarts de finale, pour bénéficier de meilleurs tirages lors des prochains championnats. Donc l’objectif a été rempli avec, en plus, une belle demi-finale et une quatrième place pour Aurélien Corbihan en U23. Il a vraiment joué a un très haut niveau. Il n’a pas hésité à changer son style au point il y a quelques semaines et nous en avons vu les fruits lors de ce championnat d’Europe.

L’équipe masculine a du batailler pour sortir d’une poule relevée. Le niveau général monte à chaque nouvelle compétition internationale. Les "Seniors" par équipe ou en individuel sont tombés contre l’Italie en quarts de finale. Il faut convenir que c’était une marche un peu trop haute pour nous. On peut se rassurer par le fait que c’est l’Italie qui a gagné dans les deux cas. Ensuite, nous aurions pu accrocher la cinquième place, ce fut très serré. Nous nous rapprochons de la médaille, cela va venir prochainement.

 
Magnifique infrastructure à Créma (photo cbi-prv.org)

Quels enseignements as-tu pu tirer de ta présence sur place lors de ce championnat ?
Les italiens sont chanceux de bénéficier de telles infrastructures, nous pouvons les envier. Le boulodrome de Créma est vraiment de très belle qualité. J’espère qu’un jour, nous pourrons moderniser nos jeux en Bretagne et en construire ailleurs en France. Le fait de bénéficier de jeux d'une qualité supérieure nous permettrait aussi de progresser. 

A Créma, nos joueurs ont démontré qu’ils étaient parmi les plus forts de ce championnat au tir. Il faut désormais que nous progressions au point et dans la constance. Jouer bien n’est plus suffisant, il faut très, très bien jouer pour accéder au dernier carré. Nous allons continuer à collaborer avec la DTN pour faire progresser nos joueurs dans la préparation et pour les compétitions. J’espère aussi développer plus de relations avec certains pays, pour échanger sur les entrainements et certaines techniques.

En terme d’organisation, cela nous a permis de voir comment le tirage et les parties sont gérés au fil des jours. Nous pourrons nous en servir pour l’organisation de notre Open International de Plaintel, fin mars 2017.

Enfin j’ai pu observer comment l’équipe a fonctionné, ainsi que sa cohésion. Une semaine comme cela, c’est très stressant. Le soutien de notre coach a été très bénéfique pour prendre du recul à certains moments clés. Cela m’a donné des idées pour la préparation de l’équipe pour les prochaines échéances.
 
France / Italie côté jeu

As-tu une ou deux anecdotes à nous raconter autour de cette semaine italienne ? 
Il y a d’abord l’émotion que je retiendrai. Deux moments assez intenses durant cette semaine. D’abord, Eddy Rouault a probablement fait une de ses plus belles partie de Raffa Volo, sinon la plus belle contre l’italien Formicone en quart de finale. Il a été à 100% mais contre le champion final, cela n’a pas suffit. Il faut pouvoir gérer ces émotions et je pense que Créma nous a fait progresser là-dessus. Ensuite Aurélien Corbihan a accroché l’italien en demi-finale : la première moitié de partie était très serrée. Il jouait aussi très bien : c’était à celui qui faisait le moins de petites erreurs. C’est la satisfaction de la semaine.
 
D’autre part, je me souviendrai d’un diner de gala. Pour la première fois, j’ai vu une réelle convivialités se créer entre toutes les équipes. Nous sommes toujours en très bon terme avec nos amis Suisses, avec qui nous plaisantons beaucoup. Plus surprenant, mais très agréable, a été la photo prise entre les équipes de France et d’Italie. Tout le monde faisait une grimace, excellente prise ! Au-delà de la plaisanterie, cela démontre aussi le respect des joueurs italiens envers les français.

Les pistes de Raffa Volo à Plaintel, bientôt connues à l'international

Place à l'Open International de Plaintel en mars 2017, qui sera le prochain grand rendez-vous Raffa Volo en France. Comment cela se prépare t'il ?
Nous souhaitons en France s’inscrire de manière régulière dans le calendrier international. La Raffa Cup de Courcouron en août dernier va aussi dans ce sens. Cette année, nous ferons l’Open International de Raffa à Plaintel en Bretagne. Mais si nous trouvons des sites propices ailleurs en France, nous pourrons délocaliser notre Open International le cas échéant. 

Nous allons recevoir cinq équipes étrangères  : l’Autriche et la Slovaquie ont confirmé, ainsi que l’équipe championne d’Afrique et deux équipes de France de Raffa. La dernière équipe sera composée de joueurs de lyonnaise qui pourront se tester à la Raffa Volo. J’ai souhaité que cette équipe nous rejoigne pour développer le partenariat avec la lyonnaise et les échanges au sein de la FFSB, que nous avons initiés depuis quelques temps entre les deux parties. Plusieurs équipes, habituées aux boules lyonnaises (de Loire-Atlantique, de Ris-Orangis) sont déja venues jouer à Plaintel et inversement, nos joueurs vont régulièrement jouer à la lyonnaise.

C’est une manifestation qui nécessite la fédération de bénévoles et de partenaires. Nous sommes sur les rails, je suis très confiant sur le succès de cet Open. 
 
Nous espérons aussi pouvoir organiser, en fin d’année 2017, le premier championnat de France de Raffa Volo. Nous attendons la confirmation du ministère des Sports pour obtenir la délégation, via notre affiliation à la FFSB, avec le label officiel “Championnat de France”. Je me réjouis d’avoir déjà reçu plusieurs candidatures, en Bretagne et dans la région Rhone-Alpes-Auvergne.

Photos : Sabrina Rouault

En savoir plus :

La Confédération Européenne de Boules est née sur cbi-prv.org.

Le site du club de Raffa Volo Les Côteaux - Plaintel à partir de ce lien.

Des vidéos de Raffa Volo à volonté sur le canal youtube de federbocce.it.


Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales