En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Bernard Champey : "La Rafle a élargi son territoire en Europe"
le 29-09-2016
par Christophe Campiglia
Alors que le succès de la première Raffa Cup France à Coucouron résonne encore dans certaines têtes, Bernard Champey, est présent au championnat d'Europe à Créma (Italie), pour préparer de nouveaux projets. Le représentant de la Raffa Volo au comité directeur de la FFSB nous fait profiter de son expertise et analyse la compétition en cours.

La France (en bleu) lors de la rencontre de triple contre la Hongrie
(photo : Sabrina Rouault)

Quels sont tes sentiments sur l'organisation du championnat d'Europe à Créma ?
Crema, située dans la province de Lombardie, est un des temples de la Raffa Volo en Italie. L'organisation italienne est toujours parfaite et on va assister à de belles confrontations devant un public nombreux et connaisseur. 

Bernard Champey avec l'équipe de France de Raffa Volo
(photo : Bernard Champey)

Quelles sont les forces en présence ? 
Bien sûr, les italiens chez eux seront redoutables de précision et de stratégie. Les suisses et les autrichiens seront normalement  juste leurs rivaux. La France se trouve dans une poule complexe et aura déjà fort affaire avec San Marino, la Hongrie et la Turquie.

Mais si la France sort  victorieuse de sa poule, cela peut l'encourager fortement a se dresser contre les meilleures nations dans la deuxième partie du championnat.  

Avec 16 nations présentes, la Raffa Volo semble bien se porter en Europe ? Quelle analyse en fais-tu sur place ?
La Rafle en Europe, sous la domination italienne, se porte bien et a élargi son territoire à l'est de l'Europe, avec des pays comme la Slovaquie, la Tchéquie, la Pologne, la Russie et la Hongrie. Ce sont des nations de plus en plus valeureuses, qui pourraient également en convaincre d'autres de venir pratiquer la Rafle.

Avec Dante D'Alessandro (à droite de Bernard Champey)
(photo : Bernard Champey)

Coucouron a offert un bel écho sur cette pratique bouliste qu'est la Raffa Volo. Quels retours post-organisation en as-tu eu ?
Les italiens ont eu echo de ce qui s'est passé a Coucouron et Dante D'Alessandro, qui est le grand sorcier de la Raffa Volo en Italie, se propose de venir effectuer un stage de perfectionnement en France pour ceux et celles qui pourraient voir en la rafle un bel avenir.

Il faut à présent l'organiser et profiter de cette occasion afin d'avancer, avec les féminines surtout.

Quelle est ta prochaine actualité, Bernard Champey ? 
Je dois discuter pendant ce championnat d'Europe avec le president de la CBI, Romolo Rizzoli, d'une possible tournée en Chine. Je retournerai également aux USA au mois de mars 2017. 

Ensuite je me pencherai  avec le nouveau president de la rafle en Bretagne, le président et le DTN de la FFSB, sur une possible manifestation 2017 à Vals les Bains, qui pourrait être le tremplin pour amener la rafle à son premier championnat de France.

Aurélien Corbihan (simple -23 ans) bien parti pour accéder aux quarts de finale de la compétition (photo : Sabrina Rouault)

Les résultats des Bleus pour la journée de mercredi :

Simple -23 ans : France 12 Turquie (2) 10, France 00 San Marin 12.

Sénior simple : France 09 Turquie 12, France 12 San Marin 01

Sénior par équipe : France 01 Turquie 02 (simple 09 à 12, double 0 à 12, triple 12 à 8), France 02 San Marin 01 (simple 12 à 1, double 11 à 12, triple gagné)

En savoir plus :


Les derniers résultats du jour sur Boulistenaute.com.

Suivre l'Euro de Raffa Volo sur le site la CBI.

Les finales en direct avec Rai Sport Web.

Les caractéristiques techniques de la pose et du tir en rafle, avec Dante D'Alessandro sur Sport Boules DIFFUSION.

La victoire des Bleus face à San Marin hier soir les relance dans la course aux quarts de finale dans le tournoi par équipe (photo : S. Rouault)


Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales