En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Sylvain Le Boulanger : "la cohésion du groupe sera un plus à Créma"
le 27-09-2016
par Christophe Campiglia
Les championnats d'Europe de Raffa Volo ouvrent ce jour à Créma (Italie), avec 19 nations représentées et trois tournois au programme. Sylvain Le Boulanger, sélectionné pour le tournoi en équipe, se livre en interview à quelques heures des premiers lancers de boules. (Une interview réalisée mercredi dernier)


Dans quel état d'esprit se trouve le groupe à quelques heures du début du championnat ?
Nous sommes avant tout motivés et heureux de pouvoir participer à ces championnats d'Europe. Nous sommes aussi impatients de voir le tirage au sort des équipes par poule, car il peut être décisif pour la suite de la compétition.

A titre personnel, comment te sens-tu ?
Moi aussi, j'ai hâte d'y être. J'avais eu la chance d'aller avec Eddy Rouault aux Jeux Méditérannéens. Il s'agit là de ma seconde sélection, que j'aborde avec impatience.

L'équipe de France pour les Championnats d'Europe de Raffa Volo à Créma (Italie) du 27 septembre au 02 octobre 2016

Mickaël Rouault a fixé des résultats ambitieux pour la compétition, avec l'objectif d'une médaille dans chaque tournoi et à minima, le stade des quarts de finale à atteindre. Comment vous-êtes vous préparés pour y répondre ?
En fonction des disponibilités de chacun, nous avons eu un programme physique à suivre. Le boulodrome était à notre disposition pour pouvoir nous entraîner quand nous le souhaitions. Il faut savoir que nous jouons chaque week-end de l'année aux boules bretonnes et à la raffa volo essentiellement l'hiver. Mais les deux types de boules se rapprochent beaucoup, à part quelques points de règlement et le type de boules, qui à la rafle sont plus grosses et plus lourdes. Concernant les objectifs, les premiers podiums seraient les bienvenus.

Avec Eddy Rouault (à droite) lors des Jeux Méditerranéens en 2013

Tu vas évoluer dans le tournoi par équipes, comment cela se passe t-il ?
Il y a effectivement trois tournois : deux individuels, séniors et -23 ans, et un par équipe. Eddy Rouault participera à l'individuel sénior, c'est notre joueur le plus expérimenté. Aurélien Corbihan nous représentera en -23 ans. Le tournoi par équipe se joue en trois parties : individuel, doublette et triplette. Le triple a lieu en premier, suivi d'un double et d'un simple qui se déroule en même temps. Les équipes ne sont pas encore constituées, nous ferons en fonction de nos adversaires sur place.

Comment as-tu découvert la Raffa Volo ?
Je l'ai découvert avec un collègue de boules bretonnes, Guillaume Goujon, qui jouait depuis une ou deux années à la rafle. Il m'a fait découvrir ce jeu voila environ huit années.

Que trouves-tu d'intéressant dans cette pratique ?
Le fait que cela nous change de la boule bretonne, avec un arbitre dans chaque jeu, toutes les boules marquées, l'annonce des tirs. Il y a moins de part de réussite avec un réglement bien spécifique. C'est cela qui m'a séduit.

Sylvain Le Boulanger à Mersin face à l'Italie 
pour sa première sélection nationale

Ton meilleur souvenir ?
En 2013 avec Eddy Rouault, à Mersin en Turquie pour les 17èmes Jeux Méditerranéens. Nous avions fini quatrième. Nous avions eu la chance de voir les autres pratiques des jeux de boules : Bruno Le Boursicaud et Philippe Suchaud à la pétanque, Barbara Barthet et Fabien Jarnet en tir progressif en lyonnaise, et en tir de précision Mélanie Lille et Cédric Roche. Tout était très spectaculaire à voir, notamment à la pétanque où il y avait carreau sur carreau. 

Les joueurs de rafle lors du France Quadrettes, Evian 2013...de lyonnaise

Joues-tu également à la boule lyonnaise ?
Dans notre secteur, pour y jouer, nous devons descendre à Nantes ou au Mans. Nous nous y sommes essayés les deux premières années en partant de la plus petite division, avec à la clé un titre de champion des Pays de Loire en double avec Eddy. Nous nous étions également qualifiés pour le France Quadrettes à Evian, en 2013. Cela nous avait permis de voir la lyonnaise jouée à haut-niveau. Quand nous voyons l'Elite jouer, les tirs étaient spectaculaires. Les longs déplacements font que nous avons arrêté de pratiquer.

Les Chinoises passent de l'une à l'autre des pratiques avec facilité, qu'en as-tu pensé ?
Pour le tir de haut (à volo), c'était assez semblable. Le tir de rafle en raffa volo change la donne, notamment au niveau tactique : cela offre un jeu totalement différent.

Par quoi as-tu envie de terminer cet entretien ?
C'est la première fois que nous partons ensemble avec Eddy (Rouault), Pierre (Rouxel) et Guillaume (Goujon). Nous jouons ensemble depuis dix ans à la boule bretonne. Nous nous entendons tous bien et des automatismes sont bien ancrés dans notre jeu. Je pense que la cohésion du groupe sera un plus à Créma.

Photos : Hervé Clauzier, Christophe Campiglia

En savoir plus :

Suivre les championnats d'Europe de Raffa Volo sur le site de la CBI.

Préparation au championnat d'Europe sur le site du CBR Pays de la Loire.

Comprendre la Raffa Volo en 7 minutes avec Boulistenaute.



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales