En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Raffa Volo : des atouts pour se développer
le 23-08-2016
par Christophe Campiglia
La première Raffa Cup France à Coucouron a permis d'identifier les jolis atouts de la Raffa Volo pour se développer en France. Troisième pratique bouliste à être candidate aux JO 2024 avec la lyonnaise et la pétanque, on connait de la Rafle principalement ses boules de couleur. En Ardèche, l'accroche du public a été immédiate.

Florent Amar, président de CRO Lyon Boules et excellent pointeur à la lyonnaise, s'apprête à la pose en Raffa Volo

Des boules attirantes

La Raffa Cup France regroupait des compétiteurs expérimentés et d'autres plus novices. Elle a également attiré des spectateurs venus en curieux découvrir cette pratique méconnue, pourtant élevée au rang de jeu national dans certains pays. La belle promotion menée par le Dauphiné a assurément été décisive dans cet engouement. 

Une fois les parties terminées, il s'est passé à Coucouron une chose merveilleuse : invités par les organisateurs, qui avaient eu la bonne idée de laisser les boules sur site, les spectateurs investissaient les quatre jeux construits sous la halle couverte et se lançaient dans des oppositions spontanées. Parmi eux, essentiellement des femmes et des enfants. Samedi et dimanche, ce sont chaque jour une vingtaine de pratiquants supplémentaires dont l'instinct a poussé à découvrir, avec facilité, la Rafle.

Les filles du Collectif Féminin FFSB encadrée par Tony Stanco et le président de la FFSB Philippe Coquet : Audrey Vyt, Camille Vernoux, Cindy Royet et Estelle Defrance (de g. à d.).

Les Bleues et les spectateurs accrochent

A voir la réaction des Bleues à l'issue de la petite finale, on devine que le jeu a un effet rapidement attachant, voir envoûtant. Il est vraiment que Cindy Royet, Audrey Vyt (deux des quatre athlètes du Collectif Féminin FFSB présentes avec Camille Vernoux et Estelle Defrance), Annie Buissonin (représentante française lors des derniers championnats du monde) et Wang Fang (spécialiste chinoise du jeu) ont offert une splendide partie, à l'intensité incroyable. Les deux françaises pouvaient légitimement se tomber dans les bras à l'issue de la victoire.

Le public n'était pas en reste : massé en deux rangs le long du jeu numéro 1, il applaudissait chacune des réussites des deux équipes. Point et tir validés étaient salués par une salve d'applaudissement. La foule de curieux était devenue actrice de la rencontre. Que l'on soit joueur ou dans l'auditoire, la Raffa Volo a une dimension ensorcellante.

Après avoir amené la Raffa Volo au rang de sport national en Chine, Bernard Champey peut rêver d'un essor en France

Des pistes à développer

Il suffit de peu de choses pour que la Raffa prenne. Comme à Ris Orangis, où l'aménagement ponctuel de pistes de jeu sur les terrains de lyonnaise a attiré de nouveaux pratiquants. Philippé Thébault confie :"plus de 75% de nos nouvelles licences sont pour des pratiquants intéressés par la Raffa Volo". A méditer, à imiter ? Une solution possible venant de la base.

L'autre pourrait venir de l'international : Patrick Duvarry, concepteur de la Raffa Cup, souhaite concrétiser l'essai à l'échelle de la planète en 2017. La réunion des meilleures nations pour un rendez-vous international offrirait un fabuleux spectacle. Vu l'enthousiasme généré en Ardèche, le passage à l'échelon supérieur a toutes les chances de réussir et de séduire. Pour mieux servir, en retour, le développement du jeu à l'échelon local.

En savoir plus :

Revivez la finale Plaintel contre Chine sur Sport Boules DIFFUSION.

Revivre la petite finale (3/4èmes places) sur Sport Boules DIFFUSION.

Soutenez la candidate des Sports de Boules aux JO de 2024 sur boules-sport.org.





Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales